La Chronobiologie/La Méthode Forking

Toutes les Box régime ne se valent pas !

Box régime : la perte de poids s’apparente à une quête du Graal

Nous savons tous qu’il s’agit d’une mission difficile sans grand espoir de succès durable. De spectaculaires batailles sont gagnées en mettant le prix fort dans une box régime assurant une perte rapide, mais elles se traduisent toujours par une reprise de poids. Au final, c’est notre cerveau qui gagne la guerre en nous imposant un poids de plus en plus important.

Le mirage de la recette miracle s’estompe de régime en box régime, mais nous voulons toujours croire que la dernière méthode à la mode sera la bonne, et nous nous laissons tenter par l’ultime régime, qui une fois de plus conduira au même résultat désastreux. C’est le cas actuellement avec les box régime alimentaires, mais pas toutes…

Tout ceci peut sembler relever d’un pessimisme déprimant mais reflète tout simplement la physiologie. Pour le cerveau, perdre du poids est une mise en danger insupportable. Depuis la nuit des temps notre organisme, comme tout les organismes vivants, a pour mission primaire la survie et la reproduction. Pour cela il faut stocker de l’énergie nécessaire au renouvellement des tissus, au fonctionnement de la machine humaine (respirer, faire battre son coeur…), à sa protection (la fuite) et à sa reproduction.

L’énergie est essentiellement stockée sous forme de graisses, abdominale pour les hommes et les femmes après la ménopause et plus glutéale (hanches) pour les femmes en période de reproduction.

 

Box régime hypocalorique

La prise et la perte de poids sont une équation physique: lorsque les entrées caloriques (l’alimentation exclusivement) sont supérieures aux dépenses (celles de base pour le fonctionnement du corps plus l’activité physique) nous grossissons, lorsqu’elles sont inférieures nous perdons du poids.

C’est la base de tous les régimes hypocaloriques quels que soient leurs noms et principes: Dukan, Atkins et autres. Ces régimes hypocaloriques peuvent restreindre le gras ou le sucre, peu importe. Du moment que l’on baisse les calories tout fonctionne.

C’est ensuite que cela se complique. Au delà de 5% de perte de poids corporelle, le cerveau perçoit un danger et met en oeuvre toutes les stratégies contre régulatrices avec en deux approches complémentaires: économiser au maximum l’énergie pour la dévier vers ce qui est vital, tout faire pour que l’individu trouve et ingère de la nourriture.

C’est ainsi que le transit se ralentit, les cheveux poussent moins, la peau devient plus séche, la fatigue survient au moindre effort et en parallèle il est difficile de ne pas craquer sur le plan alimentaire, ceci pouvant aller jusqu’à des compulsions qui ruinent en quelques jours les efforts de plusieurs semaines.

 

La mode des aliments “sans” et Box régime en tous genres

Un énorme business s’est crée face à la demande effrénée de perte de poids. L’industrie pharmaceutique a été très échaudée par des échecs retentissants, et a moins le vent en poupe malgré des dizaines de milliards investis sur le sujet. L’industrie alimentaire propose toute une gamme d’aliments “sans”, sans gras, sans sucre, sans sel, sans rien…. , mais là aussi mirage peu concluant.

La pata médecine fait florès avec ses gourous qui ont inventé chacun leur régime miracle et vendent livres et poudres de perlinpinpin, portés par des stars médiatiques. La diététique a une approche plus raisonnable mais peu convaincante. Les cliniques chirurgicales ne désemplissent pas, au grand dam de la sécurité sociale.

 

On ne trompe pas le cerveau aussi facilement

Le gros bug de toutes ces approches est d’oublier la physiologie. Le cerveau est capable d’accepter de manière durable une perte de 10 à 15% du poids uniquement si elle est très progressive . Le défi n’est pas la perte de poids mais son maintien et c’est là que le bât blesse.

Pour en revenir aux box régimes, ces repas tout prêts livrés pour être “dégustés”, il existe deux approches très différentes dans leur concepts et leurs résultats.

 

La Box régime qui inclut tous les repas de la journée à un effet catastrophique sur le corps

La Box régime la plus classique consiste à fournir pour un mois tous les repas du petit déjeuner au diner, avec interdiction de prendre autre chose. C’est aussi vieux et inefficace que le monde. Le principe est d’avoir une alimentation très hypocalorique (800 calories) qui fait perdre rapidement du poids au prix d’efforts considérables: aucune vie sociale, nécessiter d’apporter ses “repas” au travail, pas de partage familial, monotonie.

Au terme du mois et de la perte de poids plus ou moins importante la reprise est inéluctable avec le retour aux “bonnes, vieilles habitudes de vie”. Résultat: nul ou pire reprise supplémentaire de poids, moral en berne, quelques mois de vie sociale sérieusement perturbée et un cout non négligeable.

 

La Box BioDinerMinceur basée sur la chronobiologie, et l’absence de frustration

L’autre approche plus basée sur la physiologie et la chronobiologie consiste à fournir dans une Box Régime uniquement les repas du soir (Bio Diner Minceur). C’est en effet le soir que beaucoup se joue, les capacités de stockage sont plus importantes, les dépenses moindres.

Ce concept laisse la liberté de manger raisonnablement selon ses envies le reste de la journée, donc sans frustration, et se focalise sur des plats bio le soir. Après un mois la perte de poids est modérée mais significative de l’ordre de 2 à 4 kg mais surtout va se poursuivre si la personne a compris le système .

Cette méthode peut sembler moins sexy dans un monde où il faut tout, tout de suite mais est la seule approche permettant de gagner non seulement une bataille éphémère mais cette guerre interminable contre les kilos excédentaires.

* Perte moyenne constatée de 3,3 kg/mois pour un IMC de 25,3. Attention, ces résultats peuvent varier d'une personne à une autre.