A bas les régimes/La Méthode Forking

La méthode Forking en pleine r(évolution)

Le constat est flagrant, on voit tant de gens grossir et perdre pied dans la lutte contre une déformation qu’ils ne souhaitent pas, la mésestime de soi qu’elle peut entrainer, avant les vrais problèmes de santé qui peuvent apparaître. Ce n’est pas une fatalité, la méthode existe pour retrouver votre poids de forme, elle est simple et économique, à la portée de tous.

 

Le poids constitue une préoccupation majeure et constante

Chacun se trouve à tort ou à raison quelques kilos en trop. Presque tout le monde souhaite perdre du poids et est à la recherche de la solution miracle. Celle ci passe très souvent par les régimes que l’on se procure d’amis en amis, par le bouche à oreille « c’est formidable, mon collègue a perdu 8kg en 3 semaines », par un matraquage publicitaire pour des sites internet de « coaching » pour des livres-méthodes qui fleurissent à chaque printemps et plus rarement par des professionnels de santé.

Le Dr Jean-Michel Borys et Ivan Gavriloff ne se sont pas contenté d’élaborer et de mettre en place la méthode Forking il y a 10 ans, mais ils s’efforcent de multiplier les rencontres avec de très nombreux spécialistes de la nutrition, pour approfondir et affiner leurs recherches en la matière. Ils ont su mettre en évidence ce que la méthode Forking avait de « puissant ».

Une étude scientifique indépendante a été menée, durant laquelle vingt quatre personnes ont accepté de modifier leurs habitudes alimentaires, pour ne se nourrir le soir qu’à la fourchette. Les résultats les ont encouragé à persévérer, car ils ont perdu du poids et surtout leur moral progressait dans le même temps (la plupart des régimes s’accompagnent de privations ou carences et le moral en pâtit).

Il est important de prendre en considération que vous pouvez suivre cette méthode toute votre vie, contrairement à tout autre régime ; qu’il n’est pas marginalisant, ni dangereux pour la santé.
Il est très facile de passer au Forking, ne prendre que des plats ce soir qui peuvent se prendre avec une fourchette, cela laisse encore un large choix entre poissons, légumes, pâtes, semoule et lentilles… Et le meilleur moyen de se mettre le pied à l’étrier, est d’entamer le programme avec les 28 plats 100% Bio livrés dans la Box Bio Diner Minceur.

 

Avec la méthode Forking : mangez ce que vous voulez dans la journée !

Est-ce trop de liberté ? J’ai parfois l’impression que les personnes ont besoin d’être guidées pas à pas, repas après repas. Ce serait dangereux me semble t il ! Manger doit rester un plaisir, un moment de joie partagée (s’asseoir et manger avec sa famille ou ses amis. Une amie qui a vécu aux USA avait demandé à sa voisine « mais où dinez-vous » voyant la grande table de la cuisine toujours encombrée, « ben à vrai dire je ne sais pas, chacun dîne quand il veut où il veut en venant se servir dans le réfrigérateur » ?!).

Le lien entre alimentation et plaisir est évident et démontré scientifiquement. La consommation d’aliments provoque une sensation de plaisir en activant, dans le cerveau, le circuit physiologique de la récompense. Cette “satisfaction” est accentuée lors de la consommation d’aliments agréables au goût principalement des produits gras et/ou sucrés, à forte densité énergétique.

Si les trois quarts de la population française s’adonne périodiquement à des restrictions alimentaires pour perdre du poids, plus de 90 % regrossissent après avoir perdu quelques kilos. Les conduites restrictives se traduisent par un poids en yoyo et en augmentation, par des troubles du comportement alimentaire, des complications psychologiques, une aggravation des complications médicales dues à l’excès de poids. Cette mauvaise image de soi entraine rapidement une perte de confiance, un moral fluctuant et peut conduire à une certaine exclusion de la vie sociale. Il est donc très tentant de s’engouffrer dans la spirale infernale des régimes amaigrissants.

La médicalisation intempestive peut constituer un facteur pathogène pour le comportement alimentaire ; en imposant des normes nutritionnelles sans tenir compte des appétits et des goûts individuels, elle risque de court-circuiter les signaux métaboliques de régulation que sont la faim et la satiété, et de favoriser l’apparition de troubles du comportement alimentaire (Le Barzic 2000).

Evidemment, cela parait simple sur le papier, et les études scientifiques l’attestent, plus que les apports en nutriments ou aliments, ce sont les calories qui comptent. Quelque soit le moyen, réduction des aliments gras ou sucrés, toute baisse des apports caloriques s’accompagne d’une perte de poids. Le cycle des régimes > perte de poids > reprise > frustration > re-régime est dénoncé par le GROS (groupe de recherche sur l’obésité et le surpoids) qui se bat pour faire connaître la dangerosité des régimes dissociés et restrictifs. Cette association milite pour retrouver une régulation du poids basée sur la redécouverte des sensations de faim et satiété en tenant compte de l’histoire personnelle de chacun.

 

La méthode Forking permet un rééquilibrage alimentaire

La Box Bio Diner Minceur propose une modification du mode de consommation. C’est un programme de 28 jours respectueux et doux, qui propose d’acquérir de nouveaux automatismes alimentaires. Manger le soir uniquement un des 28 plats au choix de la Box BioDinerMinceur, consiste donc à adopter une ligne de conduite alimentaire diététique, saine et simple, sans carence, sans frustration, sans privation.

BioDinerMinceur souhaite aider les gens à gérer leur poids quand ils savent qu’ils sont en décalage par rapport au poids où ils se sentent bien physiquement et mentalement.

* Perte moyenne constatée de 3,3 kg/mois pour un IMC de 25,3. Attention, ces résultats peuvent varier d'une personne à une autre.